Porto Rico adopte une loi amortissant les pertes d’exploitation des coopératives

01 Feb 2016

Le gouverneur de Porto Rico a approuvé une loi établissant de nouvelles règles comptables pour les coopératives d’épargne et de crédit.

Ce territoire non incorporé des États-Unis est aux prises avec une grave crise fiscale et entre dans sa dixième année consécutive de récession. La nouvelle loi vise à renforcer le secteur de la finance coopérative, qui a été durement touché par la dévaluation de ses investissements en obligations d’État.

« La loi du Sénat n° 1454 fournit aux coopératives un outil permettant de compenser ces pertes liées aux obligations. Elle renforce la sécurité de l’argent de notre population, c’est-à-dire de nos membres, grâce à un fonds approprié permettant de faire face à la situation », a déclaré William Ortiz Negrón, le président du Conseil d’administration de la Ligue coopérative, à La Fortaleza.

La nouvelle loi prévoit la création d’un comité spécial au sein de chaque coopérative, qui vérifiera systématiquement leur portefeuille de titres.

Selon le COSSEC, l’organe de réglementation des coopératives, les coopératives financières ont réalisé à ce jour des investissements en obligations d’État pour une valeur de 1,5 milliard de dollars É.-U., investissements désormais considérés à haut risque, eu égard à la situation financière délicate du pays. On estime en effet que la valeur des obligations aurait chuté de moitié.

Les coopératives portoricaines comptent 956 000 membres, et fournissent des services financiers à 300 000 clients supplémentaires. Leur portefeuille de prêts atteint 4 milliards de dollars É.-U.

La loi a été adoptée pour résoudre la question du manque de liquidités des coopératives, dû à l’incapacité du gouvernement de verser les dividendes pour les investissements en obligations réalisés par le secteur. Cette mesure a également pour objectif de rassurer les membres quant à la sûreté du marché des investissements spécifiques.

Toute perte découlant d’un investissement spécifique, tel que ceux réalisés en obligations, fera l’objet d’un amortissement sur une période de 15 ans.

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES

mapping
14 jan 2022

Les coopératives jouent un rôle majeur dans la création…

20 déc 2021

Chers amis coopérateurs, chères amies coopératrices,…