Cooperatives Europe et REScoop.eu accueillent favorablement le paquet énergie d'été de la Commission européenne

03 Aug 2015

Le nouveau paquet énergie de la Commission européenne reconnaît que les coopératives sont un moyen d'augmenter la participation du consommateur sur le marché de l'énergie. Le 15 juillet, la Commission a présenté des propositions pour proposer de nouvelles transactions aux consommateurs d'énergie.

Cooperatives Europe et REScoop.eu ont favorablement accueilli les propositions sur l'autoconsommation et les consommateurs. Les deux organisations affirment que les consommateurs, y compris les citoyens, leurs coopératives et autres petites et moyennes entreprises, doivent jouer un rôle plus important pour la mise en place d'un marché de l'énergie totalement opérationnel en accord avec les objectifs 2030 de l'UE sur le climat et l'énergie.

Dirk Vansintjan, président de Rescoop.eu, la Fédération européenne de l'énergie renouvelable, déclare : « Nous avons lu des choses positives dans ce document qui sert de guide sur l'autoconsommation d'énergie renouvelable. En même temps, l'autoconsommation ne consiste pas seulement à installer des panneaux solaires sur le toit de la maison d'un citoyen. Elle concerne surtout ce que les citoyens de toute l'Europe font ensemble au sein d’un nombre croissant d'initiatives énergétiques communautaires (REScoops). C'est un aspect que la Commission européenne se doit de développer davantage. »

Dans son Paquet d'été, la Commission met l'accent sur certains des obstacles auxquels font face les consommateurs, les foyers et les entreprises, les empêchant de profiter de la transition énergétique continue. Ces défis comprennent un manque d'informations appropriées sur les coûts et la consommation, une concurrence insuffisante sur de nombreux marchés de détail, un manque de récompense pour une participation active, et les difficultés qui concernent le passage d'une énergie à une autre.

Suite à une consultation publique qui a eu lieu au cours du premier semestre 2014, la Commission a identifié trois points clés qui sont essentiels à la proposition de nouvelles transactions aux consommateurs : la responsabilisation du consommateur, des réseaux et des maisons intelligents, et la gestion et la protection des données. Pour offrir aux consommateurs un large choix d'action, le document propose un certain nombre de mesures, y compris l'amélioration de la participation du consommateur à travers l'intermédiation et les programmes collectifs, comme les programmes coopératifs.

Klaus Niederländer, directeur de Cooperatives Europe, l'organisation régionale européenne de l'Alliance coopérative internationale, ajoute : « Lors de la consultation sur la Conception du marché de l'électricité, nous suggérerons à la Commission européenne d'élargir sa vision sur ce que les citoyens et leurs REScoops peuvent faire dès maintenant (et dans l’avenir au vu de leur potentiel de croissance future) pour démocratiser le marché de l'énergie qui appartient à tous les citoyens. Parmi nos membres nationaux, nous comptons plus de 1 000 REScoops, dont la majorité fournit de l'électricité à ses membres depuis un siècle ou plus. Nous prouverons à la Commission européenne que l'approche entrepreneuriale coopérative convient parfaitement aux citoyens et aux PME dans le secteur de l'énergie. »

Photo : Klaus Niederländer, directeur de Cooperatives Europe

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES

24 juin 2020

Des jeunes coopérateurs du monde entier célèbreront la…