Le mouvement coopératif malaisien

angkasa-125912668

C’est Sir Arthur Young, secrétaire britannique de l’établissement des Détroits, qui lance l’idée, en 1907, de créer des coopératives en Malaisie (Fédération de Malaisie, ensuite), après avoir observé la réussite du mouvement coopératif à Chypre. Au départ, la réaction de la communauté locale face au mouvement coopératif est plus que défavorable puisque celle-ci pensait que les coopératives contenaient des éléments suspicieux.

Ensuite, Sir Alexander Cavendish, vice-conseiller britannique de l’État de Kedah à l’époque, propose à Sir George Maxwell, conseiller britannique de l’État de Kedah, qu’un représentant du gouvernement soit envoyé en Birmanie afin d’y analyser la réussite du concept de la coopérative Raiffeisen. Sir Alexander Cavendish se rend lui-même en Birmanie, du 14 avril au 23 juin 1921, pour analyser la situation et formuler des recommandations visant à déterminer les méthodes les plus adaptées pour introduire les coopératives en Malaisie.

À son retour de Birmanie, un rapport est présenté au Conseil fédéral le 12 décembre 1921, en vue d’initier les débats. Le 28 juin 1922, la première loi coopérative, dénommée Co-operative Societies Enactment, est adoptée par le Conseil fédéral de la Fédération de Malaisie. Cette loi est publiée au journal officiel par le gouvernement britannique le 15 juillet 1922.

Suite à la promulgation de la loi, la société Postal and Telecommunications Co-operative Thrift and Loan Society Limited Company est créée, le 21 juillet 1922, et devient la première entreprise coopérative enregistrée dans le pays. Cette entreprise est encore active aujourd’hui.

 

Création d'Angkasa

En 1966, le premier Congrès coopératif est organisé dans le but de créer une union nationale des coopératives. L’objectif est de rassembler toutes les coopératives de Malaisie dans une seule fédération destinées aux coopératives. Le 12 mai 1971, Angkatan Kerjasama Kebangsaan Malaysia Berhad (ANGKASA) est officiellement créée en tant qu’union nationale suite au deuxième Congrès coopératif. La création d’ANGKASA en tant qu’union coopérative marque le commencement de la formidable épopée d’un mouvement coopératif unifié en Malaisie. Depuis sa création, ANGKASA joue le rôle d’organisation faîtière du mouvement coopératif malaisien. La loi coopérative adoptée en 1993 par le gouvernement de Malaisie reconnaît officiellement ANGKASA comme le représentant du mouvement coopératif au niveau national et international.

ANGKASA met en œuvre des programmes de transformation coopératifs au travers de sa participation à des projets à haute valeur économique. Le gouvernement a identifié sept secteurs économiques clé : les services financiers, le commerce de gros et de détail, le tourisme et les soins de santé, l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire, la plantation, les télécommunications, et le développement immobilier. ANGKASA continue de remplir ses missions principales en fournissant un service de retenues salariales aux fonctionnaires, aux agences statutaires coopératives, aux clubs, aux écoles coopératives, aux syndicats et aux entreprises liées au gouvernement (GLC). ANGKASA reste actif dans la formation et dans le développement des écoles coopératives en Malaisie.

Actuellement, plus de 12 000 coopératives et plus de 7,5 millions de coopérateurs composent la gérance d’ANGKASA. Le gouvernement a lancé sa politique coopérative nationale pour la période 2011-2020, et ANGKASA s’est vu confier le mandat suivant, par le biais d’un accord tripartite conclu entre la Commission des sociétés coopératives de Malaisie (MCSC), ANGKASA et l’université coopérative de Malaisie (CCM) : 

  • unir et représenter les coopérateurs de Malaisie, au niveau national et international 
  • stimuler et développer les coopératives en identifiant les nouvelles opportunités d’affaires tout en développant et en renforçant les entreprises existantes afin de créer un réseau national et international 
  • afin de mieux comprendre et d’appliquer plus largement les valeurs et les principes coopératifs en ligne avec la Recommandation 193 de l’OIT qui reconnaît les coopératives comme un outil de développement économique et social de la communauté

Dans le cadre du Programme de transformation économique malaisien, ANGKASA prévoit de mener le mouvement afin d’apporter une vaste contribution au produit intérieur brut du pays. Les mécanismes et les fondamentaux mis en place pour réaliser cet objectif sont finalement dans les mains d’ANGKASA - l’innovation et les stratégies pour obtenir les ressources et les réseaux disponibles. 

ANGKASA s’est positionné comme la plateforme coopérative mondiale et s’est vu confier la présidence et accueille le secrétariat de l’organisation coopérative de l’ASEAN (ACO) et le bureau d’affaires Asie-Pacifique de l’ACI en Malaisie (MBO). Ces différentes responsabilités permettent à ANGKASA de développer sans cesse de nouveaux liens économiques mondiaux au travers de nouveaux partenariats/alliances et de réseaux. 

Pour davantage d’informations sur ANGKASA, consultez le site www.angkasa.coop

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES

Signature by the Chair of the ICA Youth Network, Sebastien Chaillou, the Executive Director of Cooperative and Mutuals Canada, Denyse Guy and the Director General of the ICA, Bruno Roelants.
13 nov 2018

Il n'y a pas d'avenir sans jeunesse. L'Alliance…

15 nov 2018

Hier, 20 coopératives et groupes de coopératives ont…

15 nov 2018

En guise d’apéritif pour le Ve Sommet des coopératives…