Le COPAC met l'accent sur le rôle des coopératives dans la conduite d'une reprise juste et résiliente pour tous

05 Jul 2021

Le Comité pour la promotion et le progrès des coopératives (COPAC) a organisé le 2 juin un webinaire de haut niveau pour célébrer la Journée internationale des coopératives (#CoopsDay). Les membres du COPAC ont échangé leurs points de vue sur la manière dont les coopératives peuvent construire une reprise centrée sur les personnes et respectueuse de l'environnement et ont demandé qu’elles soient intégrées dans les stratégies de reprise mondiales.

L'événement était présidé par Wenyan Yang, cheffe du Service de la perspective sociale sur le développement, Nations Unies, qui a salué le modèle coopératif pour sa résilience lors des crises passées et a réitéré l'engagement du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UNDESA) à soutenir les coopératives pour une meilleure reprise.

Bruno Roelants, directeur général de l'ACI, a rappelé les raisons de la création du COPAC qui comprend, outre l'ACI et l'UNDESA, l'Organisation internationale du travail (OIT), l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Centre du commerce international (ITC).

Bruno

Il a déclaré que pendant la pandémie actuelle « les coopératives n'ont pas seulement fait preuve de résilience mais elles ont aussi été proactives face à la crise. Nous disposons d'innombrables témoignages de coopératives ayant été sur le front, faisant souvent partie des héros de cette pandémie, tant dans les coopératives de santé que dans celles d'autres secteurs ».

M. Roelants a expliqué que les liens entre la santé, l'environnement, la société et l'économie apparaissent avec une force croissante, en grande partie à travers un nouveau contrat social comme celui  proposé par António Guterres, secrétaire général de l'ONU.

Il a ajouté : « Plus le monde traite en profondeur de la reconstruction et de la reprise post-pandémie nécessaires, [...] plus la contribution des coopératives à cet effort commun sera significative et appropriée. En tant qu'entreprises gérées par des personnes qui répondent aux besoins des personnes, les coopératives ont naturellement tendance à aborder ces liens.

Martha E. Newton, directrice générale adjointe de l'OIT pour les politiques, a déclaré que les coopératives devaient bénéficier de programmes d'aide financière et être reconnues pour leur rôle dans le renforcement des économies locales. Elle a souligné le rôle du secteur dans la préservation des emplois et du travail décent et dans le sauvetage des entreprises en faillite en les convertissant en coopératives de travail associé.

Marta

« Les coopératives ont été un partenaire important de l'OIT et l'ACI a un statut consultatif général depuis la création de l'OIT » a-t-elle déclaré. « Nous sommes impatients de continuer à travailler avec nos constituants et nos partenaires pour un futur du travail centré sur l'humain.»

Ariel Guarco, président de l'ACI, a félicité les coopératives du monde entier pour avoir « fait face à la crise de la COVID-19 avec solidarité et résilience » et pour avoir mené une reprise centrée sur les personnes et respectueuse de l'environnement.

Ariel Guarco

« Elles peuvent le faire parce qu'elles ont des valeurs et des principes qui les distinguent » a-t-il ajouté. 

Pamela Coke-Hamilton, directrice exécutive de l'ITC, a déclaré que la reprise post-COVID nécessiterait collaboration et solidarité.

Pamela

Elle a ajouté que les valeurs coopératives étaient alignées sur les valeurs de l'ITC et a appelé les coopératives à se concentrer sur la manière de soutenir une reprise verte.

Marcela

Le Dr Marcella Villareal de la FAO a expliqué comment la COVID-19 a exacerbé les difficultés existantes pour le secteur alimentaire et a déclaré que la crise avait attiré l'attention sur l’importance des entreprises agricoles familiales et des coopératives.

« particulière et à une action collective, peuvent améliorer le bien-être des populations rurales, augmentant ainsi leurs capacités collectives à penser et à agir en citoyens, à interagir avec différentes parties prenantes, à exiger les politiques et les services dont elles ont besoin et contribuer activement à réduire la pauvreté rurale » a-t-elle déclaré.

Liu Zhenmin, sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, a déclaré qu'un changement de paradigme était nécessaire « pour la préservation des communautés et de la planète ».

UN

« Les coopératives sont un exemple de la manière dont un nouveau type de contrat social peut être réalisé et comment nous pouvons mieux reconstruire ensemble » a-t-il ajouté. 

Il a conclu en disant que la #CoopsDay était une occasion de rappeler à tous les avantages de la collaboration pour atteindre la prospérité pour tous. 

Le webinaire a également proposé une compilation de messages vidéo envoyés par des coopérateurs du monde entier pour célébrer la Journée internationale des coopératives. 

Regardez ou redécouvrez le webinaire complet here.

Un second webinaire sur le thème de la #CoopsDay aura lieu le 12 juillet, cette fois dans le cadre du Forum politique de haut niveau. Inscrivez-vous ici !  

Photo: Wenyan Yang