L'étude de Mondragon souligne les enseignements précieux d'une économie réussie et inclusive

18 Sep 2021

Un projet de recherche sur la coopérative espagnole de Mondragon a montré comment les entreprises peuvent à la fois fournir des prestations sociales tout en réussissant commercialement.

Les chercheurs de la Young Foundation affirment que leurs conclusions sur la plus grande coopérative de travailleurs au monde illustrent comment développer une économie plus inclusive.

Elle souligne que le rapport de salaires entre les travailleurs les moins payés et les mieux payés est de 1 : 9 (par rapport à 1 : 129 pour une société du FTSE 100), et la collaboration écosystémique entre les coopératives de Mondragon pour atteindre leurs objectifs, qui renforce la résilience de l'ensemble du groupe.

Ceci a créé un réseau d'établissements et d'infrastructures durables comprenant des écoles et une université, des banques et une assistance sociale pour ses membres, indique le rapport.

Ceci est renforcé par les investissements de Mondragon dans l'innovation, avec son propre modèle d'innovation, M4Future et ses 15 grands centres technologiques.

Pour la fondation, ses recherches sont la preuve que les gens peuvent se réunir pour entraîner des changements durables positifs en tissant des valeurs fortes partagées dans les pratiques socioéconomiques et l'investissement. Le fait que les travailleurs soient propriétaires motive aussi grandement leur fidélité envers son activité, ajoute la Young Foundation.

Ibon Zugasti, chef de projets internationaux chez Mondragon, a déclaré, « Mondragon propose une autre façon de combattre les causes structurelles de l'inégalité.

Nous sommes donc ravis que notre travail avec la Young Foundation ait abouti à un rapport de recherches aussi convaincant sur nos façons radicales de travailler. Il est essentiel que les conclusions de ces recherches servent à guider les décideurs politiques et l'industrie vers une économie inclusive qui fonctionne véritablement pour tous. »