Brighton (Royaume-Uni), une coopérative d’habitation qui construit des logements pour la population locale

25 Sep 2020

Après trois années de recherche pour trouver un logement abordable, Martyn Holmes et sa conjointe, Agata Bogacka, qui vivent à Brighton au Royaume-Uni avec leurs enfants, ont cofondé en 2014 une coopérative d’habitation appelée Bunker. 

Cette idée leur est venue en discutant avec leurs voisins, qui ne parvenaient pas non plus à trouver et à louer un logement à un prix abordable et d’une taille raisonnable. Martyn Holmes, comme l’un de ces voisins, travaille dans le secteur du bâtiment.

 

 

« Si nous n’avions pas créé Bunker, nous n’aurions pas eu les moyens financiers de nous loger », a-t-il déclaré. 

À Brigthon, le prix de l’immobilier est 14 fois supérieur au salaire annuel moyen et les loyers mensuels représentent la moitié des revenus de leurs occupants.

 Bunker prévoit de construire 15 logements en quatre phases. Deux maisons individuelles ont été construites en avril 2020.

Ces logements occuperont tous des terrains appartenant aux autorités locales qui veulent densifier le territoire. Le permis d’aménagement a été délivré en 2017 et le bail a été signé en octobre 2018.

Les membres de Bunker pensaient s’engager eux-mêmes dans les travaux pour réduire les coûts et garder une plus grande maîtrise de leur projet.

« Nous voulions au départ réaliser des logements en autoconstruction en nous inspirant de Walter Segal, nais nous avons rapidement choisi une autre approche. Au fur et à mesure de l’évolution du projet, nous avons choisi la flexibilité, mais nous sommes restés attentifs à la maîtrise et à la gouvernance du projet. Il était important de garder la mainmise sur les parties techniques innovantes et écologiques et de faire les choix et les modifications ensemble avec notre architecte », a déclaré Agata Bogacka. « Nous étions bien décidés et comme certains d’entre nous avaient travaillé dans le secteur du bâtiment dans la région, nous avions des contacts avec des promoteurs de confiance sur place. Grâce à leur expertise et à leurs connaissances, nous avons pu superviser l’ensemble du projet. »

Martyn Holmes a expliqué pourquoi la consultation locale a été importante pour la coopérative : « Avant d’aller à la rencontre des habitants, nous avions été formés par un spécialiste de l’action locale. Nous avons eu beaucoup d’échanges constructifs et nous avons écouté attentivement leurs impressions, leurs réflexions et leurs préoccupations à propos de leur quartier et de notre site de construction. En général, ils nous ont apporté leur soutien. Avant de les consulter, nous pensions que nous étions bien perçus, mais nous appris qu'une petite minorité n’avait pas le même avis sur nous, ce qui a été instructif. »

Les membres de Bunker, qui sont essentiellement des indépendants de la région de Brighton et de Dove, espèrent démarrer un deuxième chantier sur un nouveau site dans les douze prochains mois pour poursuivre leur projet. Ils pourront ainsi construire des logements pour d’autres membres qui vivent tous actuellement dans des logements du secteur locatif privé.

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES

21 mai 2021

Author:
  #coops4dev
21 mai 2021

Global…

Author:
  #coops4dev
19 mai 2021

Global Cooperative…

Author:
  #coops4dev