Loi sur les coopératives de travail associé adoptée à l'unanimité au Japon

15 Dec 2020

Le mouvement coopératif japonais a célébré une victoire historique avec l'adoption à l'unanimité d'une loi sur les coopératives de travail associé par la Douma le 4 décembre.

Les coopérateurs japonais, en particulier l'Union des coopératives de travail associé japonaises (JWCU), faisaient campagne depuis plus de 30 ans pour un changement de législation. La nouvelle loi permettra aux entreprises de s'enregistrer en tant que coopératives de travail associé. Avant son adoption le Japon n'avait pas de forme juridique spécifique pour les coopératives de travail associé qui devaient être enregistrées en tant qu'organisations à but non lucratif ou comme petites et moyennes entreprises.

« Aujourd'hui, nous vivons dans un malaise et dans une confusion dont aucune fin n'est en vue, au milieu de la pandémie mondiale de la COVID-19. Je ne peux m'empêcher de penser que la promulgation de la loi sur les coopératives de travail associé au Japon dans de telles conditions était en quelque sorte inévitable. Je considère que la loi vise non seulement à établir un mode de coopération mais à relever le défi de revenir aux fondements essentiels de la société : l'autonomie de gouvernance, les droits de l'homme et la démocratie » a déclaré Nobuhiro Furumura, président du JWCU et membre du conseil d'administration de l'Organisation internationale des coopératives industrielles et de services (CICOPA).

Ariel Guarco, président de l'ACI, a félicité l'Alliance coopérative japonaise et l'Union des coopératives de travail associé japonaises (JWCU) pour leur campagne fructueuse.

Dans une lettre adressée à Toru Nakaya, président de l'Alliance coopérative japonaise (JCA), Ariel Guarco a déclaré « Ce succès est salué comme une « victoire » conjointe de la JWCU et de la JCA. Cette nouvelle loi célèbre à la fois l'unité et la diversité du mouvement coopératif au Japon qui n'a pas de loi couvrant l'ensemble du secteur coopératif. La victoire est historique parce qu’elle contribuera à renforcer les lois coopératives existantes mais aussi à protéger, préserver et développer le modèle coopératif au Japon. Je crois que tant qu'il y aura des coopérateurs convaincus, engagés et impliqués au Japon et dans le monde, la voix du mouvement coopératif sera entendue, pesée et respectée par les décideurs aux niveaux national et international ».

CICOPA a déclaré dans un communiqué « Ce développement historique ouvre la voie à la revitalisation des coopératives de travail associé et accorde un nouveau type d'autonomie aux travailleurs japonais qui sont désormais habilités à investir et à gérer leurs propres coopératives. Un certain nombre de secteurs clés pour le Japon, notamment le vieillissement, les soins aux enfants et les industries de soutien à l'agriculture et à la sylviculture, en bénéficieront directement ».

Yuzo Nagato, ex-président de la JWCU, a ajouté « Cette loi est révolutionnaire en ce sens qu'elle permet aux travailleurs de s'unir et d'organiser leurs coopératives de travail associé afin de contribuer à la réalisation de communautés durables et dynamiques. Cet éthos de la loi est clairement inscrit dans son premier article. J'espère qu'il sera lu par de nombreux membres de coopératives de travail associé à travers le monde. "

« L'adoption de la loi sur les coopératives de travail associé témoigne du dynamisme, de la détermination et du dévouement des coopératives au Japon ! L'Union des coopératives de travail associé du Japon, malgré l’absence de loi, s'emploie depuis 41 ans à répondre aux besoins des travailleurs, des chômeurs d'âge moyen, des personnes handicapées et des personnes âgées. Le fait de ne pas avoir de loi ne les a pas dissuadés mais les a motivés à créer la base et à recueillir son soutien ! L'adoption de la loi sur les coopératives de travail associé les aidera à consolider, construire et créer une nouvelle génération de coopératives dans le secteur social et des services » a déclaré Balu Iyer, directeur régional de l'ACI Asie-Pacifique.

La loi récemment adoptée qui comprend 171 articles a été rédigée en gardant à l'esprit un niveau élevé des normes du travail. Son ambition principale est de fournir la législation nécessaire aux coopératives de travail associé : en ayant une bonne reconnaissance, elles sont en mesure de promouvoir les possibilités d'emploi grâce aux valeurs coopératives, y compris le contrôle démocratique des membres et leur participation économique. Cela permettra à son tour aux coopératives nouvellement créées de répondre aux diverses demandes des communautés locales, ce qui contribuera à terme à leur développement et à leur croissance. 

Lire le rapport de CICOPA ici here

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES