Les logements communautaires favorisent la résilience aux impacts sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie de la COVID-19

22 Feb 2021

Une étude récente d’UrbaMonde, une ONG basée à Genève axée sur les projets de développement urbain participatif, et de We Effect, une organisation suédoise de coopération au développement, met en évidence la résilience des logements communautaires en temps de crise. Publiée en décembre 2020, la recherche montre des avantages importants pour les habitants des coopératives d'habitation, des fiducies foncières communautaires et d'autres formes de logement collectif par rapport aux situations de logement irrégulières, aux logements empruntés ou locatifs et à la propriété individuelle standard.

Selon l'étude, ces modèles offrent une meilleure protection contre les expulsions, les saisies ou les déménagements même si les gens perdent une partie de leurs revenus. Les groupes déjà organisés pour l'épargne et le logement sont plus susceptibles de se réunir pour mener à bien des activités génératrices de revenus telles que la production de savon et de masques ou l'achat de nourriture pour les voisins.

Ce modèle de logement conduit également à un meilleur engagement des voisins qui se connaissent et se font confiance et qui sont mieux équipés pour répondre aux besoins des voisins vulnérables. 

L'étude a confirmé que le logement communautaire, y compris les coopératives, est davantage en mesure de favoriser les activités collectives pour réduire la charge de travail domestique, en particulier pour les femmes et prévenir l'isolement, la solitude, le stress et la dépression. 

La recherche comprenait une enquête mondiale et 52 entretiens menés entre septembre et novembre 2020. En tant que membre du réseau CoHabitat, Cooperative Housing International (CHI), une organisation sectorielle de l’ACI, a contribué à faire connaître l'enquête et le rapport.

Julie La Palme, secrétaire générale de CHI, a déclaré que la pandémie avait « mis en lumière l'importance d'un logement sûr et la montée des inégalités ». Elle a ajouté : « Cette étude importante prouve en outre que le logement par et pour les gens n'est pas une question de profits mais de fournir un abri sûr et, en cas de besoin comme pendant cette pandémie, de se soutenir mutuellement par des activités de solidarité. »

« Le 7e principe coopératif d’engagement pour la communauté bat son plein ici. Des programmes de loyers différés aux initiatives de sécurité alimentaire et de protection contre la violence, les membres des coopératives d'habitation et d'autres formes de logement communautaire ne sont pas menacés d'expulsion, contrairement à ceux qui vivent dans des logements locatifs publics et privés et d'autres formes de situation irrégulière.

L'enquête a confirmé que des groupes de populations qui avaient déjà du mal à accéder à la terre et au logement avant la pandémie sont touchés de manière disproportionnée par les impacts sanitaires, sociaux et économiques de la crise mondiale de la COVID-19.

Les résultats suggèrent que le logement communautaire favorise la résilience individuelle et communautaire aux impacts sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie de la COVID-19. WeEffect et urbaMonde appellent les gouvernements locaux, régionaux et nationaux à développer des politiques habilitantes qui incluent un cadre juridique, des financements et des terrains pour les projets de logements communautaires.

«  Nous pensons que de tels efforts pour encourager les initiatives de logement communautaire (CLH) constituent une stratégie efficace pour répondre aux besoins des communautés défavorisées tout en empêchant la marchandisation, la gentrification et la touristification des villes et en assurant la fonction sociale de la terre et du logement. Par conséquent, nous pensons que le logement communautaire est une voie concrète pour prévenir les crises futures de toutes sortes et pour réaliser les droits économiques, sociaux et culturels des peuples ainsi que les objectifs de développement durable des Nations Unies pour 2030 » lit-on dans le rapport. 

L'étude est disponible en français, anglais et espagnol : 

https://www.urbamonde.org/fr/projects/community-led-housing-a-concrete-response-to-covid-19 

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES

21 mai 2021

Author:
  #coops4dev
21 mai 2021

Global…

Author:
  #coops4dev
19 mai 2021

Global Cooperative…

Author:
  #coops4dev