Rencontre avec Vina Vida Rempillo, participante du GYF20 originaire des Philippines

26 Feb 2020

Vina Vida, 24 ans, n'avait pas prévu de faire carrière dans les coopératives. Elle s'est retrouvée à rejoindre le mouvement coopératif aux Philippines il y a trois ans et ne l’a pas regretté depuis. Nous l'avons rencontrée au Forum Mondial de la Jeunesse sur l’Entrepreneuriat Coopératif 2020 (GYF20). 

Comment votre parcours coopératif a-t-il commencé ?

Vina Vida : Après le lycée, j'étais certaine de vouloir devenir comptable. J'avais l'intention de poursuivre un baccalauréat ès sciences en comptabilité et de passer un examen de licence pour devenir comptable agréé. J'avais quinze ans quand je suis entrée à l'Université polytechnique des Philippines (PUP). J'étais avec ma sœur aînée pendant l'inscription et j'espérais être admise au cours que je voulais. Je suppose que tel n'était pas mon destin. L'inscription au cours de comptabilité était déjà clôturée. J'étais complètement dévastée. Je ne voyais aucun autre cours auquel je pouvais m'inscrire. Heureusement, ma sœur a vu une annonce concernant l'un des cours offerts par le PUP – un baccalauréat en coopérative, un cours dont je n'avais jamais entendu parler. Ce cours proposait trois spécialisations que l’on pouvait choisir après la deuxième année au collège : gestion financière et comptabilité, éducation au développement communautaire et gestion des entreprises. J'ai décidé d'essayer ce cours mais j'étais certaine qu'après un an j'allais repasser au cours que je voulais vraiment : la comptabilité. Mais cela ne s'est jamais produit. Je me suis retrouvée à aimer ce cours dont je n'avais jamais entendu parler ou que je n’imaginais pas exister. J'ai vu comment les coopératives pouvaient avoir un grand impact dans la société et comment elles pouvaient changer notre façon de voir l'entrepreneuriat. Il ne s'agit pas seulement de gérer l'entreprise, mais aussi de gérer l'entreprise pour les gens, pour leur développement personnel et économique.

Depuis combien de temps travaillez-vous à l'Association nationale des centres de formation des coopératives (NATCCO) ? 

Vina Vida : Je travaille chez NATCCO depuis près de quatre ans maintenant. Je voulais travailler juste après l'obtention de mon diplôme et j'ai décidé de prendre un emploi dans une coopérative. Un de mes amis a publié une offre d'emploi dans notre groupe Facebook. NATCCO était à la recherche d'un nouvel associé de formation. J'ai tenté ma chance et j'ai postulé pour ce poste. Une semaine après avoir soumis ma candidature, j'ai reçu un appel de NATCCO, ils souhaitaient me rencontrer pour un entretien. Donc, pour faire court, j'ai accepté l'offre en tant que stagiaire. J'aidais les conférenciers ressources à faciliter la formation. Après un an et demi en tant qu'associé, j'ai été promue instructrice principale. Ici, j'ai la chance de gérer différentes sessions de formation telles que des cours coopératifs de base (il s'agit de l'histoire coopérative, des valeurs, des principes et des principales caractéristiques du droit coopératif philippin), de la gestion coopérative et de la gouvernance, de la littératie financière, etc.

Comment s’est passé le GYF20 pour vous?

Vina Vida : C'était ma première participation à un forum international. C'était incroyable ! Je suis tellement heureuse d'avoir pu apprendre différentes histoires sur la façon dont les autres ont commencé à s'impliquer dans le travail coopératif et de me voir en quelque sorte dans la même situation. À travers ce forum, j'ai également appris que nous pouvons provenir de cultures et de pays différent mais que nous avons les mêmes défis et que pour surmonter cela nous avons besoin de la participation de tous, nous devons travailler ensemble et faire des coopératives une option pour tout le monde.

Quel est votre message aux jeunes qui pourraient hésiter à rejoindre, créer ou travailler pour une coopérative ?

Vina Vida : Il peut y avoir des hésitations et de l'incertitude, mais il n'y a rien de plus satisfaisant que de travailler pour une organisation qui sert ses concitoyens et les aide à grandir. La première étape toujours la plus impressionnante, mais si vous surmontez votre peur, vous vous donnez la chance de vous enrichir et de profiter des plus belles choses de la vie.  

 

Photo: Vina Vida 

 

 

disclaimer

Global Youth Forum Cooperative Entrepreneurship 2020 - GYF20

The GYF20 is a #coops4dev? ...

DERNIÈRES ACTUALITÉS COOPÉRATIVES

23 nov 2020

L’Alliance Coopérative Internationale de la région Asie…

17 nov 2020

Kwek Kok Kwong, membre du…

02 nov 2020

L’Organisation internationale du Travail organise un…