Première historique au Sommet B20 : Le secteur coopératif de la partie

15 Jul 2014

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Première historique  au Sommet B20 :
Le secteur coopératif de la partie

 

Pour la première fois de son histoire, le secteur coopératif est représenté au B20. La nomination du Dr Andrew Crane, PDG de la coopérative céréalière australienne CBH, est un véritable pas en avant vers une société plus juste et une conception plus durable de la croissance. Au B20, Andrew Crane se fera le défenseur d’un modèle économique plus équilibré, où les entreprises coopératives contrebalancent les sociétés anonymes, améliorant ainsi la diversité économique et la résilience en temps de crise.

 

Bruxelles, le mardi, 15 juillet 2014 – Alors que les pourparlers du B20 vont commencer en Australie, la nomination du Dr Andrew Crane (biographie) au Business 20 marque la première fois qu’un dirigeant d’entreprise du secteur coopératif rejoint le B20.

Selon le World Co-operative Monitor[1], les 300 premières coopératives et mutuelles du monde représentent un chiffre d’affaire combiné de 2 000 milliards USD, soit l’équivalent de la neuvième économie mondiale, alors que les coopératives génèrent 20% d’emplois en plus que les multinationales (un échantillon limité d’un million de coopératives totalisent déjà 100 millions d’emplois à travers le monde). En tant que contrepoids économique des sociétés de capitaux, les coopératives et les mutuelles jouent un rôle de premier plan pour permettre une croissance durable et équilibrée, ainsi que pour assurer des emplois.

La réunion 2014 du B20 verra la finalisation des recommandations à l’adresse du Sommet du G20 au moment où les gouvernements cherchent à éviter les écueils qui ont mené à la crise financière. La résilience dont a fait preuve le secteur coopératif lors du ralentissement économique a éveillé l’intérêt des gouvernements pour le modèle coopératif et son potentiel pour diversifier davantage l’économie, en se posant comme solution alternative aux sociétés de capitaux. Grâce à son expérience coopérative, le Dr Crane établira le lien entre la croissance économique durable et les considérations sociales et environnementales lorsqu’il apportera sa contribution aux recommandations du B20 en termes de politiques.

Le Dr Andrew Crane a déclaré : « Les coopératives de marque mondiale comme Fonterra, Associated Press et Ocean Spray, comme les entreprises détenues par des producteurs qui fournissent les produits équitables sont des entreprises fortes, tournées vers le monde des affaires. Elles sont également à l’écoute de leurs membres, ce qui signifie qu’elles font des affaires pour leurs membres et la communauté locale où elles sont implantées. J’ai hâte de pouvoir partager les idées du modèle coopératif en lien avec les objectifs du G20 que sont la promotion de la croissance, la création d’emploi et la consolidation de la résilience dans l’économie mondiale. 

Jean-Louis Bancel, président du Groupe Crédit Coopératif, a déclaré : « Les coopératives font face aux mêmes défis commerciaux que les autres entreprises et sont tout aussi concernées par la rentabilité. Toutefois, leur structure distincte, basée sur un système de membres-propriétaires, a contribué à sa meilleure résilience lors du ralentissement économique. Des études internationales ont démontré que les coopératives étaient particulièrement résistantes en temps de difficultés économiques, et qu’elles présentaient la capacité de minimiser les pertes d’emploi, et même d’augmenter le taux d’emploi dans les régions les plus durement touchées lors de la récente crise, comme l’Italie et l’Espagne. »[2]

Dame Pauline Green, la Présidente de l’Alliance coopérative internationale a quant à elle déclaré : « Ce succès au B20 revêt une grande importance pour l’Alliance. Il s’agit là d’un jalon majeur dans notre travail de plaidoyer défini dans le Plan d’action pour une décennie des coopératives. Celui-ci présente la stratégie du mouvement pour la décennie à venir et la suite. Le G20 pèse de plus en plus dans les décisions relatives à l’orientation future de l’économie mondiale. Lors de réunions du G20, le B20 est consulté sur des questions importantes débattues par les dirigeants des 20 plus grandes économies du monde. Si, comme le veut le Plan d’action, notre mouvement prend une ampleur mondiale dans les prochaines années, notre défi, aujourd’hui, est de faire en sorte que lors de la réunion du B20 à Brisbane en novembre 2014, Andrew Crane ne soit pas le seul à s’assurer que la différence coopérative est bien comprise et appréciée. »

Le Dr Crane est un dirigeant bien connu au sein du mouvement coopératif, PDG du CBH Group, coopérative céréalière numéro un en Australie, qui gère 40% des récoltes céréalières annuelles du pays. Étant l’un des intervenants principaux au prestigieux Sommet des Coopératives qui se tiendra à Québec en novembre prochain, le Dr Crane offrira, l’occasion de ce forum international, un aperçu de la manière de rallier de nouveaux membres, en s’adaptant aux besoins changeants des membres. Pour de plus amples informations sur le Sommet, consultez le site web :

http://www.intlsummit.coop/cms/en_CA/sites/somint/home.html

 

# FIN #

 

Pour de plus amples informations:

Jan Schiettecatte

Communications Director

International Co-operative Alliance
schiettecatte@ica.coop
Tel: + 32 2 285 00 76

www.ica.coop

L’Alliance cooperative international:

 L’Alliance coopérative internationale – ACI - est le porte-parole mondial du modèle d’entreprise coopérative qui fédère des coopératives de par le monde et entend être un forum de connaissance et d’action concertée. Les membres de l’ACI sont des organisations internationales et nationales de coopératives de tous les secteurs de l’économie dont l’agriculture, les banques, la consommation, la pêche, la santé, le logement, l’industrie, l’assurance et le tourisme. L’ACI a des organisations membres dans près de 100 pays. Elles représentent environ un milliard de personnes de par le monde. Quelque 100 millions de personnes travaillent pour des coopératives dans le monde.

Les coopératives sont des entreprises qui conjuguent le respect de valeurs et le succès, et elles appartiennent à leurs membres coopérateurs. Qu’ils soient clients, salariés ou résidents, les coopérateurs participent sur un pied d’égalité à l’entreprise et en reçoivent une part des bénéfices.

De plus amples informations sur l’Année internationale des coopératives sont disponibles sur le site : http://www.ica.coop/. Suivez l’ACI sur Twitter @icacoop ou sur sa page Facebook www.facebook.com/internationalcooperativealliance

 

Source:
Sector:

LATEST COOPERATIVE NEWS